2°) transmission de la vie , une richesse non un risque

, par PXL

2°)La transmission de la vie, une richesse et non un risque

Transmettre la vie est un mystère qui nous dépasse et qu’il est bon de respecter.

Adapter sa sexualité au rythme de sa fécondité, c’est poser un acte positif, plutôt qu’un acte contre la conception. L’enfant est une richesse et nous faisons en sorte d’accueillir nos enfants au moment où cela nous est possible. Nous le faisons avec réalisme, connaissant nos limites, mais aussi avec générosité sachant que la transmission de la vie se fait avec amour, et qu’il s’agit de transmettre, à notre tour, ce qui nous a été donné par nos parents.
Les méthodes naturelles permettent de connaître la période de plus grande fertilité, pour qu’un couple puisse transmettre la vie. Par la connaissance des périodes fertiles et infertiles, les méthodes naturelles fonctionnent donc « dans les 2 sens » : elles permettent au couple d’espacer ou limiter les naissances, ou bien de repérer le meilleur moment du cycle pour transmettre la vie. Cette connaissance précise, associée à un peu de patience, aide de nombreux couples ayant du mal à mettre un bébé en route.

Soutenir par un don