Eglise Saint Thomas (Les Carmes)

, par Anne-Marie

L’église fut d’abord, au XIIème siècle, la chapelle d’un monastère de Carmes dont les bâtiments s’élevaient à l’emplacement de l’actuelle cité administrative, restaurée en 1982.
La riche salle capitulaire, le cloître, la chapelle elle-même furent presque totalement détruits par les protestants au moment des guerres de religion. Les bâtiments et la chapelle furent relevés pauvrement pour être délaissés à la Révolution.
C’est au XIXème siècle, en 1871, sous l’impulsion de l’abbé Lacarrière, que l’église va retrouver ses voûtes et sa grande baie orientale telles que nous les connaissons aujourd’hui après une récente restauration de l’édifice.

Messe des familles.

En 1931, l’orgue des Carmes, construit par la maison Jacquot et fils de Rambervilliers, a été inauguré par l’organiste parisien Joseph Bonnet.
Cet orgue qui appartient à la Communauté Paroissiale, a été remis en état, sous l’impulsion des Amis des orgues de Figeac, en 2006.
Le vitrail du chœur, de 5 mètres de large sur 10 mètres de haut, résume dans sa partie basse la vie terrestre de St Thomas Beckett, titulaire de l’église, et dans sa partie haute son triomphe céleste.

Soutenir par un don